Partagez | 
 

  Les anges c'est des pleurnichards [PV : Zed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soul

3ème année

avatar


Messages : 337
Activité : Présent(e)
© Crédit kit : by me
Pépites : 405
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Les anges c'est des pleurnichards [PV : Zed]   Sam 19 Jan - 7:18


Les anges c'est des pleurnichards !
avec Zed



Elle tombe, elle mouille, elle est froide, elle s'immisce de force dans t'es cellules. Tu as froid. Tu as peur. A côté de toi il y a une femme toute habillé de noir, elle regarde Le saint esprit, les mains jointes. Tu regardes de t'es yeux d'enfant ses lèvres frémirent. De temps en temps tu distingues des mots, voir des morceaux de phrases, mais tu ne comprends pas. Cette personne, même si tu as froid et peur, tu sais que c'est cette personne qui te donnera chaud et te rassurera quand elle te regardera. Malheureusement ta mère ne te regardera pas. Ses yeux sont vides et blanc comme neige. Enfant, tu savais déjà que tu aurais froid et peur. Mais tu as grandi avec, tu as fait avec et tu n'y penses même plus.

« Amen... »
On est dimanche. La messe vient de se finir et dans un souffle je réponds à Dieu. Je ne suis pas plus croyante qu'un aveugle qui prétend voir. Pourtant, je suis là, avec les pauvres. Au fond, toujours noir comme les ténèbres. La plus discrète possible. Tout le monde se lève, les gosses sans gênes, pousse les gens. Moi je reste assise. Je regarde. On est dimanche, il pleut, je ne suis pas pressée. Quelques personnes jette un coup d'oeil à ma personne, se demandant surement qui je suis. Un monstre de Kyogi. La dernière personne à sortir est une petite fille aux cheveux noirs. Elle me regarde longtemps avant de partir en courant. Je reste un moment à regarder le bonhomme sur la croix. Il a pas eu de chance. Trahi. Pauvre gars. Fin bon j'essaye de me rappeler le nom... du nom de la femme de mon souvenir. J'ai tellement peu vu ma mère que je ne me souviens plus de son nom.

Au bout de dix minutes je me lève, je sors sens me retourner. Il pleut vraiment des cordes ! Je mets ma capuche et vais me balader entre les tombes. Jamais bien compris pourquoi on met des fleurs sur les tombes. Le mort il est mort, va pas mettre la plante dans son cercueil pour le décorer ! Enfin bref, j'avance, dégoulinante d'eau. Je n'ai plus froid depuis un bon bout de temps. Par contre, j'aime toujours pas être mouillé. Sous un saule pleureur y'a un banc, je vais me réfugier en dessous. Franchement, les anges ont choisi leur jour pour déverser leur chagrin ! Assise en tailleur sur le banc, je regarde la pluie battre les tombes. Tranquillité. J'espère qu'elle ne sera pas dérangée. Pour une fois.



codage par langweilen sur apple-spring


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed

4ème année

avatar


Messages : 102
Activité : Présent(e)
Pépites : 128
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Les anges c'est des pleurnichards [PV : Zed]   Dim 20 Jan - 10:58

Les anges c'est des pleurnichards
Soul & Zed

Plic ploc...

Ce bruit résonne dans sa tête. Plic ploc plic ploc. Il se lève. Était-ce la pluie qu'il entendait là ? Il ouvrait doucement le store de sa fenêtre. Oui, c'était elle, il l'aurait reconnu entre mille, ce bruit.
Ce bruit, si monotone, si simple. Zachary se comparait souvent à la pluie. Sombre, froide, et puis... Personne ne l'aime. En même temps, à part lui, qui aimerait sortir, lorsqu'on est sûr de finir tremper, et de se chopper un gros rhume ? Personne.
La pluie est seule, ou presque. Oui, les nuages savent bien comment l'accompagner, cette pluie. C'était sûrement la seule différence entre le jeune garçon et elle.

Plic ploc...

Le lavabo, qu'il entendait de sa chambre, répétait le son de la pluie. Plic ploc. Il souriait, mais ce n'était pas un sourire idiot, béat, ou mauvais. Non, il était satisfait. Les trois quart du pays allaient faire la gueule aujourd'hui. Nous étions dimanche, et il pleuvait. Comme on dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Plic ploc...

Il passait encore devant sa fenêtre. Aujourd'hui, il irait prendre des photos. Ce paysage lui ressemblait. Il n'attendait que ça, qu'il pleuve ainsi. Alors, il prit avec une étrange vivacité venant de sa part, son appareil, et sortit. Aujourd'hui, il pleuvait, il était coontent, il s'était habillé en bleu et noir.

Plic ploc...

Le jeune était trempé, son maquillage avait alors coulé. Ce n'était pas si grave. Il avait au moins la satisfaction de se delecter de ce doux son, plic ploc. Il était plus rapide qu'il y avait une heure. Un idiot aurait sûrement dit "Olalah, il pleut comme vache qui pisse hein !”. À cette pensée, il soupira. Les gens d'aujourd'hui étaient vraiment minables. En fait, l'humanité toute entière l'était, même lui. Et oui, lorsqu'on le voyait, on ne pouvait que dire qu'il s'agissait d'un monstre, d'un être bizarre. Il venait d'avoir cette réflexion aujourd'hui même, de la part d'une petite fille, montrant du doigt son collier à pic. Bitch... Il y avait vingt ans, tout le monde en mettait.
Mais les critiques lui passaient au dessus de la tête à présent, et tout ce qu'il entendait, c'était le son de la pluie. Plic ploc, plic ploc...

Il approchait du cimetière. Plic ploc... C'était ici qu'il voulait aller. C'était calme, et tranquille, en quelque sorte, c'était beau. Zachary avait trouvé l'endroit parfait, ses professeurs diront sûrement qu'il est morbide, étrange, mais pourtant, ils trouveront toujours une certaine beauté dans ce qu'il faisait.

Plic ploc...
Là devant lui, le saule pleureur. il le prit en photo, et s'approchait. Il y avait un banc, il en était sûr, mais il n'aurait jamais pensé voir ça. Une jeune fille. Oui, mais pas tellement banale. Elle lui ressemblait, en quelque sorte, par son physique. Elle était tout aussi sombre que lui, mais les apparences sont parfois trompeuses. Tant pis, il décida de s'asseoir à côté, et de regarder devant lui. Plic ploc...

Elle était belle, c'était sûrement un mannequin, elle avait la taille et le physique pour. Parfait, il aurait une bonne note à son devoir.

«Photos... »

Il fallait avoir l'habitude avec lui. Il n'allait tout de même pas faire une phrase bien construite, sujet verbe, complément. Déjà qu'il avait du mal avec le japonais...

«Please...»

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul

3ème année

avatar


Messages : 337
Activité : Présent(e)
© Crédit kit : by me
Pépites : 405
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: Les anges c'est des pleurnichards [PV : Zed]   Dim 20 Jan - 12:39


Les anges c'est des pleurnichards !
avec Zed



Ma pauvre Soul, je crois que la chance pour toi n'existe pas. Fait toi une raison. Depuis que tu as intégré cette fichu machine à création de starlettes, tu n'auras plus jamais ta petite vie d'avant. Plus jamais je ne pourrais aller voler sans impunité des pommes sur les étalages. Ton passé c'est ton passé. Je rêve de remonter le temps. De retourné au temps de Moscou, en hiver, la neige. Quand avec ma petite bande on importunait les commerçant en balançant d'énormes boules de neiges dans les fenêtres. Un jour on en a même cassé une. Le bon vieux temps quoi. Le temps passe. Enfin bref, n'en parlons plus. En attendant y'a un gars qui vient de s'asseoir à côté de moi. Hey ! Mais Tokyo c'est une ville de kamikaze ma parole ! Je fais pas assez peur pour qu'on me laisse tranquille ?!

« Photos... »
Je regarde le garçon. Un sourcil haussé. Il ne prend même pas la peine de me regarder dans les yeux. Il ne prend même pas la peine de faire une phrase complète. Ni de dire "s'il-te-plaît". Ouais bon et si j'ai pas envie tu fais quoi ?

« Please... »
Ah ! Tout de même. Je ne suis pas la mieux placer pour la politesse, mais bon, entre ce que je dis, pense et fait, y'a un fausser de plusieurs kilomètre de profondeur et de grandeur. Fin bref. Aller il pleut, les gens sont malheureux, je vais lui refuser. Si ? Et puis je le connais pas ce gars. C'est qui ? Un journaliste ? Déjà que je devrais pas être ici, mais en train de réviser mon japonais... Non je vais pas accepter... du moins pas tout de suite. Même peut-être jamais.

« Déjà quand on est poli on se présente. T'es qui ? »
Je demande ça en regardant au loin, comme lui. Y'a des tombes bancales là-bas. Les noms à moitié effacer, des souvenirs qui s'en vont. Souvenir... Putain je me rappelle plus de son nom. Ça me gave. Ch'uis coincée là en plus. Ch'uis dégoulinante d'eau et la pluie bat de plus belle. Je peux pas me tailler de là. J'ai pas envie d'être social ce dimanche. Ni les autres jours de la semaine. Mais en tout cas, surtout pas ce dimanche. J'ai une intense réflexion. Souvenir.

codage par langweilen sur apple-spring


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed

4ème année

avatar


Messages : 102
Activité : Présent(e)
Pépites : 128
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Les anges c'est des pleurnichards [PV : Zed]   Sam 26 Jan - 21:39

Les anges c'est des pleurnichards
Soul & Zed

« Déjà quand on est poli on se présente. T'es qui ? »

Le jeune garçon avait presque trouvé plus agressif que lui. Il soupirait, un léger sourire se traçait sur son visage. Cette fille, il l'aimait bien. Déjà, il l'avait trouvé classe, et comme on dit, la première impression était toujours la bonne, et là, il ne pouvait que l'apprécier encore plus. En revanche, il n'aimait pas, d'un autre côté, qu'on ose lui parler de cette manière. Il fronça les sourcils, grognant doucement. Il rangeait son appareil dans sa pochette, les photos, ça ne serait pas pour de suite, quoique...

«Crois-moi, si j'te demande ça, c'est pas pour le fun, 'es un bon modèle, j'ai un devoir à rendre, tu m'aides à avoir une bonne note.»

Disait-il, haussant les épaules, d'un air naturel, quoique légèrement agressif, mais c'était bien connu, il était agressif donc... En revanche, il espérait avoir pu se faire comprendre, son japonais était encore approximatif, il continuait, après avoir soupiré, une nouvelle fois.

«Zachary... Et toi ?»

Il fouillait dans sa poche, il sortit son paquet. Par chance, aucune des cigarettes n'avait prit l'eau. Il prit son briquet, et parvint, tant bien que mal, à allumer la clope. Celle-ci ne faisait que s'éteindre, il grognait, mais ne perdait pas espoir, grommelant quelques insultes.

Plic ploc...

Il soupirait, finalement, il n'avait pas pu fumer, il rangeait la cigarette dans sa poche, il était énervé, heureusement que la pluie était là. Il levait sa tête, réfléchissant, oubliant presque l'autre.
Il se voyait, enfant, lorsqu'ils étaient tous, sous le préau, et lui, ayant la cour pour lui seul. D'aussi longtemps qu'il s'en souvienne, il avait toujours aimé la pluie. Plic ploc... En vérité, elle avait toujours été sa plus fidèle amie. Son très léger sourire s'agrandit un peu.

«Plic ploc plic ploc...»

Oui c'était sûr, c'était même certain, elle allait le prendre pour un fou à présent, mais bon, enfin de compte, qui, ici, le prenait pour quelqu'un de normal hein ? Même lui, se considérait comme un être à part, un monstre... Et une vielle chanson, très vielle, lui vint en tête, il la fredonnait doucement "But I'm a creep, I'm a weirdo. What the hell am I doing here ?". Il hochait la tête, et tapait doucement du pied, au rythme de la musique...

«I don't belong here...»

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul

3ème année

avatar


Messages : 337
Activité : Présent(e)
© Crédit kit : by me
Pépites : 405
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: Les anges c'est des pleurnichards [PV : Zed]   Dim 27 Jan - 6:50


Les anges c'est des pleurnichards !
avec Zed



Je ne le regarde pas, j'écoute juste la pluie qui tombe lourdement au sol. J'entends un léger grognement. C'est qu'il n'apprécie pas l'animal, qu'on lui refuse quelque chose. Mais bon, j'ai pas vraiment refusé non plus. Je décèle un léger glissement... je jette un léger coup d’œil vers le son. Il range son appareil. On sait jamais il pourrait sortir un poignard. Toujours être sur ses gardes. Je reporte juste ensuite mon regard sur le paysage macabre. Je ne dois pas le regarder. Il sait surement que je suis de Kiogi. Mais sait-il qui je suis. J'espère que non. Que je hais la popularité... je prie la sainte mère dans ma tête pour qu'il ne m'ait pas reconnue, si par malheur il m'a vu dans le journal de l'école. Beaucoup d'espoir. J'espère encore. Je prie le saint fils cette fois, pour que je ne sois pas tombée sur un gars qui cherche des amis "populaire" pour ce faire un nom. Sainte grâce je t'en supplie. Ne me grille pas.

« Crois-moi, si j'te demande ça, c'est pas pour le fun, 'es un bon modèle, j'ai un devoir à rendre, tu m'aides à avoir une bonne note. »
A ses mot je tourne la tête vers lui. Je le sonde, le détail. Il dit cela d'un air agressif. On se calme! Sinon je vais lui mettre une droite à celui-là. Il a beau avoir la classe, m'a pas l'air très clair. Sûrement un photographe de chez les Visio'. Sont Chelou les gens de cette caste. Mais je me retourne surtout, car il a fait une phrase complète. Et puis il a l'air de peiné en japonais lui aussi. Je me sens moins seule.

« Zachary... Et toi ? »
Il m'a dit son vrai prénom ? Peut-être. Peut-être pas. En tout cas moi je prends pas de risque.

« Soul... »
Quoi ? Ça sert à rien de faire des phrases. Et bien c'était assez clair, même si j'ai un accent à couper au couteau. L gars au nom qui me semble américain sors un paquet de cigarette de sa poche. Je vois pas ce qu'ils ont a fumé les gens. Ça te pourrie la santé ! Je veux pas dire que je veuille vivre longtemps, mais je veux plutôt mourir pour une bonne raison. Il galère. Bah oui il pleut, c'est humide. A croire que c'est un crétin. Les gens de ce pays m'on jamais donné l'impression d'être intelligent. Il range tout ça dans sa poche. Tant mieux.


« T'es idiot en fait. Il pleut, il fait humide, tu veux que ça s'allume comment ? Avec l'opération du saint esprit ? »
« Plic ploc plic ploc... »
Louche. Je me décale un peu. Ça pourrait être contagieux. Y'a un long blanc. Y'a juste la pluie qui chante. Je regarde les tombes y'en a une jolie tombe sous la mousse. En marbre blanc. Je me demande à qui elle appartient. Sans décrocher mon regard de celle-ci je reprends la parole. Dérangeant la chansonnette du Gars.

« C'est quoi le sujet de ton devoir? »
Non je peux plus. Je veux voir se souvenir. Sans attendre de réelle réponse je me lève et m'avance doucement, les mains dans les poches, vers la tombe blanche. Ça doit être celle d'un riche. Mais elle fait quoi ici ? Je suis en face. J'enlève la mousse qui dérange le n... la citation. Pas de nom, pas de date. Une citation. En anglais bien entendu. C'est tellement "classe".

« I'm afraid of the future... »


codage par langweilen sur apple-spring


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les anges c'est des pleurnichards [PV : Zed]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les anges c'est des pleurnichards [PV : Zed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Photos des Anges
» Le Grimoire des Anges (regroupement d'informations)
» Les anges sur le jeu Last Chaos?
» [Guilde Alliée] "Anges et Phoenix"
» les anges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EPIC FAKE :: Chapitre IV - Tokyo :: Les Quartiers Pauvres :: Eglise — Cimetière-