Partagez | 
 

 Une douleur physique n'est pas tellement une douleur, c'est quelque chose que l'on oublie. [PV Naoya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zed

4ème année

avatar


Messages : 102
Activité : Présent(e)
Pépites : 128
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Une douleur physique n'est pas tellement une douleur, c'est quelque chose que l'on oublie. [PV Naoya]   Jeu 24 Jan - 19:08


A l'intérieur de soi-même, deep inside, quelque chose d'invincible s'appelle le Spirit, l'esprit.

Le jeune garçon se levait de son lit. Doucement, tranquillement. Il n'était pas bien. La veille, il avait acheté une bouteille de vodka, et l'avait vidé entièrement. Pourquoi avait-il fait ça ? Il avait simplement envie de se bourrer la gueule, et ça avait marché. Devant son miroir, il se dégoûtait. Qu'il était laid ! On aurait dit un cadavre, maigre, blanc, déjà que son physique ne lui était pas favorable, la gueule de bois ne lui allait pas du tout... "Tant pis" se disait-il. Il soupirait. Dehors, il faisait beau. Le soleil éclaircissait les peupliers. Il ouvrit sa fenêtre. Une légère brise se faisait sentir. Nous étions en hiver, mais nous sentions que le printemps approchait. Il prit une grande bouffée d'air. Il allait mieux. Ce doux soleil, c'était parfait pour pouvoir faire des photographies. Il avait une idée, le temple. Il n'y était encore jamais allé, mais il avait déjà vu des temples japonais à la télévision, et l'ambiance qu'ils dégageaient lui plaisait énormément. Aujourd'hui, il n'avait pas cours, de toutes façons, il n'y serait pas allé, il n'allait pas passé une occasion comme celle-ci. Il prit son appareil. Dans sa chambre, ça sentait le tabac...

Le tabac, il n'en avait plus. Shit ! Pour l'instant, il n'avait plus d'argent, il fallait qu'il aille dealer, mais aujourd'hui, il n'aura pas le temps, il prendra des photos, c'était son objectif, quand bien même ça l'énervait de n'avoir rien apporté à fumer.

Il marchait donc, calmement. Enfin calmement, c'était un bien grand moment. Il aurait plutôt fallut dire qu'il marchait lentement, telle une tortue, voir un escargot. Il était épuisé. Il n'aurait pas dû boire... Quoique, ce n'était pas de sa faute, c'était la météo la fautive. Si il ne faisait pas aussi beau, il aurait bien passé son dimanche à dormir.

Le jeune garçon arrivait enfin à destination. Il passait d'abord par la forêt. La grande forêt. De nombreuses feuilles gisaient au sol. Les arbres étaient dénudés. On sentait que la neige était passée par là, il faisait plus froid que dans la ville.
Le paysage était beau, il le prit en photo, et resta ici pendant environ une heure. C'était si calme. Il appréciait cet endroit. Pas une pouf pour l'emmerder, par un mec, monsieur parfait, pour le faire chier, il aurait bien installé une tente ici. Encore une fois, il soupirait.

Enfin, il fut au temple. C'était une merveille. Il prit le paysage sous plusieurs angles. Quelques bancs étaient disposés, quelques mètres plus loin. Il décidait de s'asseoir sur l'un d'entre un. Il regardait ses photos, pour une fois, il était vraiment fier de lui. Il pencha la tête vers le haut, et fermait les yeux, personne, il n'y avait personne. Enfin...

Enfin... Il entendit une branche se casser, il se redressa. Il regardait à gauche. Un mec... Il l'ignorait, ça valait mieux... A voir sa prestance, il venait sûrement de cette fucking école...
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une douleur physique n'est pas tellement une douleur, c'est quelque chose que l'on oublie. [PV Naoya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Douleur physique et littérature
» Les lois de la physique et le fluff
» c'est tellement vrai...
» Tellement Nomade
» Description physique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EPIC FAKE :: Chapitre IV - Tokyo :: Autres Lieux :: Forêt — Temple-