Partagez | 
 

 J'en connais qui sont immortels. [PV:Miller Carson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Biondetta

4ème année

avatar


Messages : 6
Activité : Présent(e)
Pépites : 22
Date d'inscription : 26/12/2012

MessageSujet: J'en connais qui sont immortels. [PV:Miller Carson]   Ven 4 Jan - 20:38


Oh my sweet Zatan
Jésus tire la gueule du haut de son cruxifice. Personne dans sa famille, hormis elle qui à rejoint les ordres de Satan, n' était devenue un pratiquant d'une religion quelconque. Elle resta cependant stoïque devant ce signe qui était pourtant contre sa "religion". La jeune femme aux cheveux violets avait même un sourit béa. Oh, elle n'était pas seule dans cette église. Il y avait des personnes, toute aussi pauvre qu'elle l'était, comme elle le restera toute sa vie. Sa famille était pauvre, et Dieu n'aide jamais les pauvres, hormis dans les films. Peut important le nombre de fois que vous le priez, jamais il ne montrera sa barbe longue et blanche, ou grisâtre. C'est la crise, le prix des miracles a augmenté ces derniers temps! Elle fixait avec un petit sourire cette représentation de l'enfant divin, non, elle n'allait pas se convulser devant cette croix, elle resta calmement assise sur le banc. Oh, Biondetta n'était pas seule dans cette église! Il y avait quelques sans-le-sous qui priaient Dieu de leur donner de quoi subvenir à leur faim, ou de résoudre le problème. Ça la faisait rire en silence, intérieurement. Par le rire tonitruant d'un être maléfique, un rire presque nerveux, faible. Cette merveilleuse robe noir qu'elle portait traînait au sol, faisant les poussières de la miteuse chapelle. C'était drôle, dans une église, on voit tout. La vie et la mort se saluent quand elles croisent. Oui, baptêmes et enterrements se font au même endroit, étrange pour la maison de Dieu.

Dans ce début de matinée, Biondetta n'avait rien trouver de mieux à faire que de venir flâner en dehors du lycée, c'était interdit mais l'Umbra sans maître ne savait pas comment occuper sa matinée. Voilà que deux après son entrée ici, elle avait prit l'habitude de venir ici, très tôt le matin pour éviter tous les ivrognes et autres humains qui sombrent dans la déchéance. Oh, bien sûr que non, elle ne venait pas pour prier, ni pour expier ses pêchés, juste pour faire un récapitulatif de sa semaine, car oui, nous sommes déjà dimanche, le jour de repos du seigneur. La jeune femme avait les mains jointes sur ses jambes, fixant toujours aussi intensément le sculpture. Que faisait-elle dans un lieu pareil, tous les dimanches, alors qu'elle n'était pas du tout croyante en ce dieu; qui se révèle être l'ennemi redoutable de sa divinité. Elle n'était pas la seule à venir ici, de ce faite, elle était connu, et la fille à la tignasse violette connaissait les gens. Ainsi, la donzelle fronça alors les sourcils, ne reconnaissant pas cette bouille dans un lieu pareil. Bon, ça ne fait que deux ans qu'elle est ici, mais elle ne va pas s'amuser à mémoriser la tête de tous les habitants et élèves. Mais la belle n'est pas du genre causante alors aller engager un discours... Mais vous savez ce qui a en réalité attirer son attention, c'était le boucan qu'il faisait. Elle n'avait pas besoin de se retourner pour savoir que c'était deux personnes qui discuter vivement, mais elle avait tellement envie d'écouter les paroles qu'ils échangeaient. Ainsi, elle se leva alors lentement du banc, venant se rapprocher du petit groupe avec un petit sourire aux lèvres, apparemment, elle n'était pas la seule à être intriguer par se brouhaha. L'église qui était d'habitude si calme, se voyait maintenant vivante, et le groupe qui s'était rassemblé donner une impression, un sentiment étrange à Biondetta. Elle croyait l'église vide, mais avec ce rassemblement de quelques dizaines de personnes à peine, elle se sentait presque étouffée. Mais c'était surtout la présence de ce sale gamin, qui tenait fortement la main de sa mère grasse qui la faisait froncé les sourcils. Ce gosse voulait savoir ce qui se passait, et ce sautillement sur place agaçait la jeune femme qui détourna le regard, après tout, elle ne s'était pas lever pour grogner contre un gamin. Non, c'était le binoclard blond qui était la source de ce rassemblement bruyant. Admirant le spectacle qui s'offre alors sous ses yeux violets.
© TEXTE&CODAGE POPPY © ─ 712 MOTS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

J'en connais qui sont immortels. [PV:Miller Carson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les BD qu'elles sont bien
» [ Films/Séries] Quelles sont vos films et séries tv préférés ?
» quels sont vos jeux préférés? :)
» Les poèmes qu'ils sont beaux
» Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EPIC FAKE :: Chapitre IV - Tokyo :: Les Quartiers Pauvres :: Eglise — Cimetière-