Partagez | 
 

 « L'inspiration vient souvent au moment où l'on s'y attend le moins. » Ft•Nezu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Célestia

4ème année

avatar


Messages : 97
Activité : Présent(e)
Pépites : 121
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: « L'inspiration vient souvent au moment où l'on s'y attend le moins. » Ft•Nezu   Sam 19 Jan - 17:19

« It's just a photography»


=""</div


▬ Célestia & Nezumi

« Beautiful life is beautiful music ♪»


L'hiver c'est merdique.



Temps de merde. C'était les mots qui résonnaient sans cesse dans ma tête depuis ce matin. Il a neigé ouais. Vous êtes sans doute en train de vous dire que je suis une grosse râleuse de si bon matin? Oui je l'affirme! Ceci est vrai! Nan mais bordel pourquoi il doit neiger aujourd'hui?! Pas que je n'aime pas la neige, j'adore vraiment ces paysages recouverts d'un blanc immaculé. C'est beau et c'est sans doute le seul point positif quand il y a de la neige. Ca et aussi faire des bonhomme qui ressemblent à rien quand on a finit avec la tronche complètement difforme. Oui, j'ai déjà essayer et c'est franchement moche. Moi je vais vous en trouvez des points négatifs: il fait froid, on se casse la gueule à cause du verglas, il fait froid, on se casse la gueule à cause du verglas. Je viens de vous trouver quatre points négatifs...
Non, il n'y en a pas que deux, taisez vous. Bref, je venais de sortir du bâtiment de Kyogi. J'avais enfilé un pull avec ma doudoune qui tenait chaud, mon bonnet blanc et je portais ma bandoulière avec mon précieux appareil photo à l'intérieur. Mon précieux...
Puisse t-on ne pas me comparer à cette chose nommé Golum dans le Seigneur des anneaux, je vous remercie. Je disais donc... il a neigé, j'ai froid et ...
Je glissais sur le sol avant de me vautrer par terre, en position du pingouin sur le ventre.

Bref, j'aime pas l'hiver.

Je me relevais en insultant une personne imaginaire dans ma tête, j'étais trempée à cause du sol recouvert de neige. J'ai froid, j'en ai marre et mon cours se trouve de l'autre côté d'ici et j'ai cours dans vingt minutes. Au pire, c'est bon ça me saoule je vais fumer et je serais en retard. Je soufflais, mécontente avant de me diriger vers un banc qui se trouvait dans les jardins. Je m'asseyais me fichant que celui ci était lui même recouvert de neige, de toute manière j'étais déjà assez noyée comme ça alors ques-ce que j'en avait à faire? Je suis de mauvaise humeur c'est vrai, mais je n'aime pas ce genre de temps comme vous avez pu le constater, d'ordinaire je suis assez jovial mais après cette chute je peut clairement exprimé ma haine contre ce monde détestable pour avoir crée cette saison. Je longeais ma main le long de mon jean avant de prendre mon paquet de clope et d'en sortir une cigarette, je l'allumais avec un petit briquet que je gardais dans ma veste, et j'eu également du mal à l'allumer à cause de mes mains frigorifiés...Note à moi même: penser à acheter des gants.
Une fois chose faite, je tirais sur la cigarette avant de faire ressortir un nuage de fumée sortant de ma bouche. Je n'avais pas fait attention, mais il n'y a personne qui est prit la peine de sortir ce matin. Tous en cours ou bien, tous en mode marmotte dans leur lit. Vie de merde. Moi je suis là et je me les caille. Je retirais une fois sur ma cigarette, observant les jardins ensevelit par la neige, c'est triste quand on pense qu'il n'y avait que des fleurs il y quelques mois. La neige couvre tout et tue les fleurs pour qu'elles renaissent par la suite. Je sortis mon appareil photo afin de prendre ce paysage, malgré que je n'aimais pas la neige ce n'était pas une raison pour que celle-ci ne soit pas un nouveau modèle d'inspiration. Soudainement, je vis à l'intérieur de mon projectif, une silhouette qui se trouvait un peu plus loin dans les jardins. Elle était de dos et je ne pouvais pas bien distinguer si c'était une fille ou bien un garçon, malgré qu'elle avait de long cheveux gris qui lui descendait bien bas. Je pris la photo, essayant de zoomer au maximum mais cette personne restait figée. Entre mes doigts, ma cigarette se consumait et je n'avais pas vu que les cendres étaient tombés sur mon jean, j'y prêta un léger attention avant de pousser un cri, il avait traverser mon jean! Je veux dire les cendres hein. Je me dépêchais d'enlever le reste. J'ai un petit trou, rien de bien méchant heureusement je pourrais sûrement le recoudre. Je soupirais, plaquant ma main gelée sur mon front. JE SUIS CONNE. Bref, où j'en étais déjà? Ah oui, une personne avait attirée mon attention. Je me levais en vitesse, me courbant afin d'observer la personne qui tenait non loin de moi, je ne sais pas si elle m'avait entendu crier. Je m’avançais à petit pas avant de m’accroupir derrière un arbre de façon à voir le profil de cette personne. C'est un homme ça j'en suis certaine, malgré que le doute m'avait troubler il y a quelques instant, étant bisexuelle je peux facilement deviner si une personne est un gars ou une fille malgré que certains sont soit des garçons manqués ou des efféminés. Il avait l'air perdu dans ses pensées. J'en profitais pour prendre quelques photos, oui, cette expression est parfaite. Si il pouvait se tourner ce serait parfait...
Je m’avançais un peu plus, on entendait facilement mes pas à cause de la neige, je n'étais pas discrète mais sur le coup je ne m'en rendais vraiment pas compte. Une racine d'arbre se coinca soudainement dans mes pieds et je tombais sur le sol en rattrapant mon appareil photo...

Merde, je suis repérée



codage par Shine/Célestia



Dernière édition par Célestia le Mer 23 Jan - 21:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nezumi

4ème année

avatar


Messages : 94
Activité : Présent(e)
© Crédit kit : @me
Pépites : 113
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: « L'inspiration vient souvent au moment où l'on s'y attend le moins. » Ft•Nezu   Lun 21 Jan - 11:57


« Le bonheur est comme la neige : il est doux, il est pur et... il fond. »


Planté devant sa fenêtre il observait la neige tomber depuis quelque temps. Il adorait voir la neige tomber, la voir recouvrer le monde d’un manteau blanc. C’était si tranquille quand la neige tombait, les bruit semblait même comme étouffer.. Des fois la neige tombait comme des plumes d’oiseaux, alors qu’a d’autre elle s’agitait au gré du vent. C’était ce volute qu’il adorait observé.

Mais bon pour l’instant il devait aller prendre une douche… Les douche chaude était un des plus de cette école, car chez lui quand sa mère et sa sœur avait fini de se laver il ne restait pas souvent de l’eau chaude. IL prenait donc souvent des bains assez glacé, ce qui l’ennuyait beaucoup. Il n’y a rien de mieux que de sentir la caresse chaude de l’eau alors qu’il fait glacial dehors… Le jeune homme du aussi prendre soin de bien sécher ces cheveux pour ne pas prendre froid.

Comme souvent il prit un long moment avant de choisir sa tenue. Un pantalon noir en velours, il pouvait se le permettre avec ces jambes fine et long. Un sous pull à col roulé rouge, et par-dessus un pull en laine écrus. Il aimait bien cette couleur, une couleur d’un blanc qui aurait été souillé. Comme lui se sentait des fois..

Délicatement il releva ces cheveux en une coiffure assez simple ? Il releva juste ces cheveux avant de les attacher avec une pinces crocodiles.. C’était le genre de coiffure qu’il aimait bien parce que cela lui permettais de faire tous ce qu’il voulait.. Soupirant il prit son sac. Il était pour lui temps de partir.

D’un pas tranquille il s’avança dans la cour… Ces pas le menèrent jusqu’à la cours. Bon à partir de cet instant il fallait marcher prudemment, avec plaisir il sentit son pieds s’enfoncer dans la neige, crissant doucement, c’est un bruit des plus agréable.

Logiquement il aurait dû aller en cours. Sauf que son regard se perdit un instant sur les nuages. Cela faisait quoi de pouvoir voler librement comme un oiseau. Des fois il aurait voulu avoir des ailes, pouvoir s’envoler loin de se monde. Ho il aimait la vie. Mais il aurait voulu avoir une autre vie, un autre corps… Un autre esprit… Etre plus courageux. Doucement il leva les mains soufflant dessus, c’est amusant de faire de la fumée.

Le jeune homme sursauta doucement, il venait d’y avoir un bruit non ? Son regard se posa sur les alentours, jusqu’à tomber sur le corps d’une jeune femme avec des cheveux rose. Mais qu’est-ce qu’elle faisait par terre.. Doucement il s’approcha de la damoiselle.

« V..vous ne.. ne vous etes pas.. pas fait mal ? »

Doucement tendre une main tremblante, même si il n’aimait pas trop les filles, il ne pouvait pas la laisser comme cela par terre la pauvre… C’est amusant comme les photographes pense d’abords a leurs appareils avant de penser a eu même. Sa main se posant dans celle de la jeune femme il fronça les sourcils avant de fouiller dans son sac. Et d’en sortit une paire de moufles cousue main, bon elle n’était pas parfaite, mais elle était chaude… Sans dire un mots les joues un peu rosée, il les tendit a la jeune femme.. C’est tellement désagréable d’avoir froid au main, et puis elle ne devait pas prendre froid..

Elle.. elle avait un avenir peu être brillant, lui.. Bah il n’avait rien.

« V..vous all..allez prendre froid… »



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célestia

4ème année

avatar


Messages : 97
Activité : Présent(e)
Pépites : 121
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: « L'inspiration vient souvent au moment où l'on s'y attend le moins. » Ft•Nezu   Lun 21 Jan - 19:59

« It's just a photography»


=""</div


▬ Célestia & Nezumi

« Beautiful life is beautiful music ♪»


You are cold?



• Si ma mère était là elle dirait sans doute une phrase que toutes les mères ont déjà dit à leur enfants, quelque chose d'assez ordinaire. Une phrase ou même citation que j'ai du entendre des milliers de fois depuis que je suis venue au monde. "Mais mon Dieu qui ma donnée une empotée pareil?!" Ouais enfin, ça prouve quand même qu'elle m'aime puisqu'elle s’inquiétait toujours pour moi quand je tombais étant gamine, ça en devenait limite suffoquant à force, je suis maladroite certes, mais je suis grande maintenant et heureusement je n'ai plus ma maman sur le dos pour me dire de faire attention où je marche.

On voit le progrès !

Célia McLogan, you are very stupid girl. Yes, but i'm beautiful ! Je me tue. Donc, où j'en étais déjà? Ah oui je venais de tomber au pied d'un parfait inconnu d'on je voulais absolument une photo. Nan mais ce soleil qui brille dans ses cheveux gris mais oh my god quoi! C'est pas possible d'avoir un aussi beau profil. D'ailleurs, la personne dont je parlais s'était retourné brusquement après ma chute, me regardant surpris. Il resta là sans dire un mot, me toisant du regard pendant quelques secondes. I'm sexy hein? Célestia tais toi! Il bougea enfin, pendant que moi, telle une limace je restais à terre avec mon appareil photo au dessus de moi bien accroché à mes deux mains gelées. On se les caille bordel!
Je vis une légère once d'inquiétude sur son visage, il prit également la parole avec une petite voix attachante.

« V..vous ne.. ne vous etes pas.. pas fait mal ? »

Eh, tu peux pas me la refaire là? Approche toi un peu plus et j'allais te mitrailler quoi, en photos hein je ne suis pas une sauvage. Non, mais ce visage fin... J'aime cette école haha! On y trouve vraiment de beaux spécimens. Belles courbes, yeux bleus océans te plongeant dans tes rêves les plus fou. Mmh, une tarte aux fraises, c'est orgasmique...
Ma gueule! Le pauvre il avait l'air vraiment inquiet qui plus est, je devrais arrêté de rêver et de me relever. Ca doit faire... deux minutes que j'ai pas bouger mon cul de ce duvet glacé en fait.

« Ne t'en fais pas pour moi je vais bien. J'ai l'habitude de tombée haha! »

Il est trop mignon, ah j'aimerais tellement touché ses cheveux, ils ont l'air si soyeux! Où achète tu ton shampoing mon petit? Donne moi la marque, je veux tes cheveux. Je fond littéralement devant sa bouille qui s 'approchait un peu plus près, il vint tendre sa main pâle vers moi. J'observais chaque geste, chaque détails de sa personne, ceci est mon devoir en tant que photographe et ceci n'était pas pour me déplaire. Comme on dit "l'inspiration vient souvent au moment où l'on s'y attend le moins". Il avait l'air inquiet, mais pas pour moi cette fois-ci, une sorte de sentiment de peur peut être? Je n'étais pas si monstrueuse que ça si? Je savais bien mieux que quiconque reconnaître les expressions du visage, tel était mon métier! Et également parce que les cours de théâtre m'avait aidé. Tu faisais une si belle princesse Célestia. I know! Ah, il sort quelque chose de sa poche, j'en profitais pour prendre sa main afin de me relever.

OH MY GOD, JE SUIS EN VIE ET J'AI LE CUL TREMPE.

Ne s'attardons pas sur ce détail plus que futile entendue? Bien chef. Oui je me parle à moi même, ça m'arrive de temps à autre, voir tout le temps...
But... des gants? Ah! Elles sont trop mignonnes. Il me les tendit, la main tremblante. Il a attrapé froid? Le pauvre chou. Je souris joyeusement, remettant mon appareil dans mon sac afin de prendre soigneusement les deux paires de moufles qu'il me tendait et je les mis à mes mains avant de remarquer leur douceur. Elles tenaient vraiment chaud en plus de ça. Great! Je souris comme une enfant qui venait de recevoir un cadeau Noel, relevant ma tête vers le visage de mon sauveur. Je ne vais pas mourir congelée. La vie est belle! Ce garçon est parfait. De quel groupe fait-il partie? I'ts the question! Il avait l'air timide, solitaire et pourtant une aura de bienveillance luisait dans ses pupilles étincelantes. Quel poète je fais!

« V..vous all..allez prendre froid… »

Oh, je rêve. Il est si attachant, mais il a l'air assez mal. Il a les joues rouges et semble ne pas être au meilleur de sa forme, ou alors je me trompe? Sans lui en laisser l'occasion je pris ses deux mains avec les petites moufles posées contre les siennes, lui, il n'en avait pas mais me les avait quand même offertes. Je lui réchauffais les mains avec un tendre sourire au coin des lèvres.

« Merci beaucoup elles sont magnifique et très chaude, mais on dirait que tu as attrapé froid toi aussi, tu as les joues toute rouges.»

Je m'avancais, fronçant les sourcils avant de coller mon front contre le sien, je sentis que cela l'avait surpris mais je voulais juste savoir si il était victime d'un rhume ou ce genre de chose. Mmh, pas de fièvre pourtant. Je retirais mon front avant de pencher la tête, réchauffant toujours ses deux petites mains qui se trouvaient sous les miennes.

« Non pourtant c'est étrange, tu n'as pas de fièvre. Tu te sens bien, ça va? »

Ah petite chose, tu es totalement craquante.




codage par Shine/Célestia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « L'inspiration vient souvent au moment où l'on s'y attend le moins. » Ft•Nezu   

Revenir en haut Aller en bas
 

« L'inspiration vient souvent au moment où l'on s'y attend le moins. » Ft•Nezu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Meilleur moment pour vendre un (jeune) joueur
» [Story] Vos citations du moment
» [NIE] En ce moment sur la Nuvapedia
» D'où vient que nous aimons certaines ouvertures plus que d'autres? Est-ce toujours pour des raisons objectives?
» L'hiver vient...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EPIC FAKE :: Chapitre III - Kyogi :: Extérieur :: Les Jardins-